FramaStatic

Créer un CDN délivrant des contenus statiques, type : bibliothèques javascript, CSS, fonts, jeux d'icônes, etc.

Délivrer, pourquoi pas, les contenus statiques propres au réseau Framasoft.

Exemples de bibliothèques javascript : jquery, angularjs, leaflet, jquery-ui, bootstrap, lightbox, html5shim, modernizr, etc.

Exemples de CSS : bootstrap, modernize.css, typeplate, etc.

Proposition de nom de domaine : static.framasoft.org ou framastatic.org

Parce que, actuellement, la plupart des développeurs web utilise les grandes bibliothèques javascript, CSS, fonts… via des CDN.

Cela permet, en effet :

  • de décharger leur propre hébergement et bande passante de tous ces fichiers hyper-communs
  • d'optimiser grandement la mise en cache côté client
  • et donc de sensiblement accélérer le chargement des pages

Illustrons cela :

  • Soient 100 sites web utilisant le jquery hébergé par google api.
  • Si Mme X va visiter ces 100 sites web,
  • Son navigateur ne chargera et ne mettra en cache qu'une seule version de jquery (celle de google api)…
  • au lieu de 100 !
  • L'économie en bande passante et en temps de chargement sera très importante.
  • Le confort utilisateur sera amélioré.
  • Et la planète soulagée de 99 chargements de jquery : pas négligeable ; c'est du green-IT quoi !

Ceci est devenu une bonne pratique de développement web.

Pourtant, à l'heure actuelle, qui sont les grands CDN fournissant ces «contenus statiques» ?

Pas d'acteur neutre (type association ou organisation indépendante) dans ce domaine, ni de mécanisme de «CDN décentralisé».

Peut-être serait-il intéressant que Framasoft s'y immisce ?!

Questions : Ces gros CDN privés/proprios sont-ils si mauvais ? N'offrent-ils pas un service désintéressé ?

Réponses :

→ Non ce n'est pas désintéressé et oui c'est grave ! Car…

  • Lorsqu’on charge une page web qui utilise une ressource hébergée par un tiers,
  • le navigateur fait une requête au tiers en lui transmettant l’URL de la page chargée (attribut HTTP Referer).
  • Le tiers peut alors associer l’IP du visiteur à l'URL de la page visitée.
  • Et paf, ça fait de l’espionnage gratuit.

→ Framasoft ne peut/veut proposer ce genre de service, parce que celui-ci ne doit jamais planter et parce que c'est une pratique qui centralise et rend les développeurs web dépendants.

→ Cela nécessiterait, pour Framasoft, de devoir tenir les performances : grosse bande passante, haute disponibilité, etc.

→ Les bibliothèques javascript ont généralement leur propre CDN. Pour les plus connues : https://code.jquery.com/, http://www.bootstrapcdn.com/, etc. Aller les chercher systématiquement sur GoogleAPI, c'est juste une habitude de faignant/de facilité.

  • N'y a-t-il pas plein d'autres grandes & moyennes biblios qui ne possède pas de «CDN libre» ?

→ Ne vaut-il mieux pas, dans un premier temps, un acteur «centraliste» indépendant (association, ONG, etc.) que ces (gros) CDN privés/proprios ?

→ S'il existait une solution pour faire cela de manière distribuée et sans compromettre l'intégrité des librairies, fonts, icônes, etc., ce serait très intéressant.

→ Créons une discussion publique sur la Framasphère avec le tag #FramaStatic ou sur Framacolibri.

Mathieu Poisbeau : mail = freepius (at-choum) anarchos-semitas.net ; framasphère = freepius (at-tention) framasphere.org