Cette présentation se situe sur le wiki officiel de Framasoft. À ce titre, les informations suivantes ont été validées par les membres administrateurs de Framasoft

Framasoft est un réseau d'éducation populaire, issu du monde éducatif, consacré principalement au logiciel libre. Il s'organise en trois axes sur un mode collaboratif : promotion, diffusion et développement de logiciels libres, enrichissement de la culture libre et offre de services libres en ligne.

Framasoft repose presque exclusivement sur l'économie du don. Nous sommes indépendants et n'avons de comptes à rendre qu'à nos donateurs et contributeurs.

Forme juridique Association loi de 1901, reconnue d'intérêt général
Co-présidence Benjamin Jean, Sandra Guigonis, Christelle Thomas, Fredéric Urbain
Directeur et Délégué général Pierre-Yves Gosset
Enregistrement de l'association 2004 (statuts) (règlement intérieur)
Salariat 8 permanents
Siège Lyon, France
Organisation Association soutenant des projets libres et contributifs
Identification complète Voir la fiche
Projet phare Degooglisons Internet
Charte de Framasoft et ses services Charte
Rapports moraux - 2016 : Rapport financier (rapport d'activités en cours de rédaction)
- 2015 : Rapport d'activité - Rapport financier
- 2014 : Rapport d'activité - Bilan - Compte de résultats
- 2013 : Rapport d'activité (incluant le rapport financier)
- 2012 : Rapport moral et financier
- 2011 : Rapport moral et financier
- 2010 : Rapport moral et financier
- 2009 : Rapport moral et financier
Bulletin (newsletter) inscription et archives
Revue de presse, médias Tableau annuel
Charte graphique et logos sur cette page
Bannières Bénévolat valorisé
Membres fondateurs Alexis Kauffmann, Paul Lunetta et Georges Silva
02/09/2015 12:38 · pyg


Contacter Framasoft :

Une seule adresse

(média, presse, informations, questions…)

Qu'est-ce que Framasoft ?

« La route est longue mais la voie est libre »

Lancé en 2001, sur la base d'un annuaire dédié aux logiciels gratuits pour l'enseignement, Framasoft se constitue en association en 2004 et consacre son annuaire uniquement aux logiciels libres pour tous systèmes d'exploitation. Grâce aux énergies des contributeurs, des permanents, des membres et des dons, Framasoft forme aujourd'hui un réseau de plusieurs projets libres comportant 3 volets principaux : les logiciels libres, la culture libre, les services libres en ligne.

Framasoft rassemble tous ceux qui ont participé ou participent de près ou de loin aux différents projets. Pour structurer l'ensemble Framasoft repose sur une association 1901 d’intérêt général. À charge pour elle de mettre de l'huile dans les rouages et de s’assurer que la communauté puisse s’activer dans les meilleures conditions. Elle compte sept permanents et est financée principalement par les dons individuels collectés sur Internet.

Première approche

La page d'accueil de Framasoft est composée de plusieurs panneaux présentant les trois grands secteurs d'activité : logiciels, culture, services.

Une barre de navigation (la Framanav) permet de “sauter” d'un site à l'autre selon les intérêts.

Libres logiciels

Un logiciel libre est un logiciel qui offre et garantit les quatre libertés suivantes : utilisation, étude, modification et duplication en vue de sa diffusion (gratuite ou pas).

Ceci est permis techniquement grâce à l’accès au code et légalement grâce à la licence libre qui l’accompagne. Ces quatre libertés favorisent la transparence, la confiance, l’échange, le partage et la collaboration au sein de communautés.

Framasoft propose un annuaire, des clés USB et DVD et un installateur Windows pour les découvrir et les utiliser régulièrement.

Les projets associés

Framalibre L'annuaire de logiciels libres
Framakey Clé USB et applications portables
Framadvd (+ école) DvD rempli de logiciels libres
Framapack Le marché de logiciel libres

Libre culture

Facilitée par Internet et la numérisation, la « culture libre » est une culture en mouvement qui s’inspire directement du logiciel libre dans sa philosophie et ses licences pour promouvoir et diffuser des œuvres de l’esprit.

Elle explore des domaines aussi variés que les arts, l’éducation, les sciences, le matériel… Ces œuvres peuvent alors être considérées comme des biens communs. L’exemple le plus emblématique est l’encyclopédie libre Wikipédia.

Les projets associés

Framablog L'actualité du Libre
Framabook Le pari du livre libre
Framalang Traduction collaborative
Framatube Des vidéos libres
Framazic Promouvoir la musique libre

Libres services

Framasoft propose depuis 2011 un ensemble de services en ligne libres et respectueux de vos données personnelles. En septembre 2014, galvanisée par le succès de ces services et pour proposer des alternatives aux effets nuisibles de la concentration des services par certains acteurs d'Internet, Framasoft s'est engagé dans un projet au long terme : Dégoogliser Internet. La réponse que souhaite apporter Framasoft est simple : mettre en valeur, pour chacun de ces services privateur de liberté, une alternative Libre, Ethique, Décentralisée et Solidaire. Il ne s'agit pas tant de chercher à remplacer des monopoles, mais démontrer l’existence des alternatives libres ainsi que leur fiabilité pour le grand public, tout en promouvant leur essaimage en partageant les connaissances pour un public plus averti.

Le projet Dégooglisons Internet
Liste des services Services planifiés

Historique (dates importantes)

2016

Framasoft participe à une soixantaine de manifestations (conférences, stands, ateliers) dont l'opération "Dégooglisons Nevers" les 24,25,26 juin ; elle accompagne également les nombreuses projections du documentaire Les Nouveaux Loups du Web qui ont lieu dans diverses villes.

Publication de 117 articles dans le Framablog avec la tentative d'ouverture des portes du blog à des rédacteurs hors association et de 4 ouvrages chezFramabook .

Création et mise à jour de nombreux outils de communication graphique de l'association.

9 février : Annonce du collectif anti-GAFAM CHATONS

11 septembre : Framasoft fêtes les 10 ans de Framablog.

Poursuite de la sortie des services :

Janvier : Mise à jour de Framacalc

Mai : Mise en ligne Framateam,

Juin : Mise en ligne Framavox,

Août : Mise à jour de Framaspère,

Septembre : Mise en ligne Framamemo et Framinetest.

Octobre : Framasoft lance la Saison 3 de Dégooglisons avec la création de 6 nouveaux services : MyFrama, Framagenda, Framatalk, Framaforms, Framanotes et Framalistes et la sortie de la nouvelle version de Framadate (V1).

Cette troisième et dernière campagne Dégooglisons donne Naissance au collectifCHATONS (Collectif des Hébergeurs Alternatifs Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires) et à la rédaction de son Manifeste et de sa Charte.

Ressources humaines :

2 stagiaires

Janvier : Embauche d'un administrateur système.

Avril : Embauche d'un gestionnaire technique des sites web de l'association.

2015

Framasoft participe sur l'année à près d'une cinquantaine de manifestations (stands et conférences) dont une tournée sur l'île de la Réunion, à l'invitation des CEMEA.

Framasoft, c'est aussi 127 articles publiés dans Framablog et 4 publications d'ouvrages chez Framabook .

JosephK crée le nouveau logo de l'association.

Le site auquel est rajoutée une page médias est traduit en anglais.

Été 2015 : Framasoft reçoit l'Agrément “Jeunesse et Éducation Populaire”.

De mars à juin : création de 8 nouveaux services :Framabin, Framalink, Framapic, Framabee, Framagames, Framabookin, Framagit, Framastats.

Octobre : Framasoft lance l'an 2 de la campagne « Dégooglisons Internet ». C'est l'occasion de sortir 3 autres nouveaux services : Framadrop, Framaboard, Framadrive et de proposer 2 mise à jour majeures de Framadate (version 0.9) et Framapad (création de comptes privés et d'un classeur de docs avec Mypads).

15 novembre : Projection en avant- première du film documentaire Les Nouveaux Loup du Web.

Ressources humaines :

2 stagiaires

Novembre : création d'un poste de secrétaire administratif et financier.

2014

Octobre : lancement de la campagne « Dégooglisons Internet ». Cette campagne marque un tournant fondamental pour Framasoft puisque qu'elle vise, sur le long terme, à cristalliser l'usage et l’essaimage d'un panel de services libres, éthiques, décentralisés et solidaires, face aux GAFAM.

Mai : Framasoft participe activement à l'organisation et l'animation de « Vosges Opération Libre » à Gérardmer. Les Opérations Libres visent à rassembler, le temps d’un week-end, des acteurs du Libre en vue d’initier la démarche open data dans les petites villes et villages en présentant les outils disponibles, notamment des logiciels libres.

2013

Avril : Framasoft se réorganise officiellement ses domaines d'activité sur la base d'un triptyque : logiciels, culture et services libres. La page d'accueil principale est mise à jour.

2012

Février : « Pack Liberté », campagne de soutien commune April, Framasoft et La Quadrature du Net.

Octobre : Mise en ligne du projet Framacalc, du projet Framindmap, et du projet Framavectoriel.

Novembre : Framasoft lance sa campagne de soutien 2013.

Novembre : Mise en ligne du projet Framazic.

Décembre : « Pack Liberté 2 », nouvelle campagne de soutien commune April, Framasoft et La quadrature du Net.

2011

Framasoft entame une nouvelle réorganisation et intègre l'hébergement de services libres, sur la base de logiciels libres ouverts au grand public. L'objectif est d'encourager leur dissémination tout en offrant au public des alternatives fonctionnelles et crédibles aux services gratuits offerts par des multinationales bien connues.

Mars : Mise en ligne du projet Framapad.

Juin : Sortie du projet Framadate.

2010

Janvier : Mise en ligne du projet Framapack.

Octobre : Pour faire face à un besoin de plus en plus important en termes d'infrastructure et de salaires, l'association lance la campagne de soutien « 1000 10 1 » dont l'objectif est de trouver mille donateurs à dix euros par mois pendant un an.

Octobre : Sortie d'une version école du Framadvd, projet mené par Cyrille Largillier18.

2009

Janvier : mise en place d'un site de soutien à Framasoft visant à recueillir des dons et des témoignages.

Février : Naissance du projet vidéo Framatube.

Mai : Sortie du DVD Framadvd, projet réalisé avec des étudiants en Master 2 Communication et multimédia de l'université Paris II17.

Juin 2007

Framasoft reçoit le Lutèce d'Or de la meilleure action communautaire menée lors de Paris Capitale du Libre1)

2006

L'année 2006 consolide l'existant et initie des projets de diffusion de culture libre. En mai, le projet Framabook voit le jour avec le premier volume de la collection Utilisez Thunderbird 1.5 écrit par Georges Silva. En septembre, le Framablog voit le jour et présente des contenus originaux mais aussi des traduction issues du projet Framalang lancé officiellement en octobre.

En décembre 2006, Framasoft héberge et soutien son premier site partenaire Veni Vidi Libri

Décembre 2005

Framagora connaît un pic de fréquentation en tant que principal forum de suivi de la loi DADVSI.

Août 2005

Framasoft entreprend de proposer des outils libres originaux. Le premier d'entre eux : la version originale de la Framakey et création du site associé sous l'impulsion de Pierre-Yves Gosset.

Mars 2005

Traduction française de TheOpenCD 2.0, CD compilation de logiciels libres sous Windows. Il paraît dans un hors série du mois de juin 2005 du magazine Freelog et sera proposé sur le site de vente par correspondance Ikarios de Nat Makarevitch.

Février 2004

Framasoft s'oriente définitivement vers le grand public, non seulement dans le but de promouvoir le logiciel libre, mais aussi pour devenir un lieu de partage de connaissances. Naissance du forum Framagora administré par Thierry Bernard.

Janvier 2004

Réorganisation et création de l'Association Framasoft2). L'annuaire renonce aux logiciels gratuits et ne se restreint plus aux logiciels sous Windows. Il devient un projet collaboratif rédigé à plusieurs mains parmi lesquelles Thomas Cézard, Simon Leblanc, Paul Lunetta, Rui Nibau et Georges Silva.

Septembre 2002

Framasoft s'ouvre plus largement aux contributeurs et intègre des tutoriels et une tribune libre.

Novembre 2001

Naissance du site Framasoft.net créé par le professeur de mathématiques Alexis Kauffmann. Le nom dérive de Framanet (pour FRAnçais et MAthématiques en intraNET), projet éducatif interdisciplinaire co-réalisé avec Caroline d'Atabekian, professeur de lettres, au sein d'un collège de Seine-Saint-Denis3), dont Framasoft a d'abord été une rubrique logicielle avant de devenir indépendant4). Le site n'est encore qu'un site personnel et se présente comme un annuaire de logiciels libres et gratuits sous Windows. Il est statique et est hébergé par la société Amen.

Fonctionnement de l'association

Réunie en assemblée générale les 20-22 décembre 2014, l'association Framasoft a décidé d'une nouvelle structure administrative démocratique composée du Conseil d'administration et des comités : comité directeur (2 à 5 co-présidents), comité technique, comité ressources humaines, comité juridique, comité trésorerie et finances, comité stratégique, comité partenariats, etc.

Territoires

Framasoft assure des actions ayant vocation à toucher toute la francophonie (et davantage si possible). Le siège social de Framasoft est situé à Lyon où un permanent assure une présence continue. Les membres de l'association autant que les contributeurs sont répartis partout en France et ailleurs.

Contacter Framasoft

Pour contacter Framasoft (médias / presse, événements, informations) une seule adresse : Contact. Toutes les décisions se prenant collectivement, un temps de réponse peut s'avérer parfois nécessaire.

1)
Voir A. Girardeau, « Les "César du logiciel libre" sont...», Libération, 2007.
2)
Voir le Journal Officiel, parution du 03/01/2004.
3)
Voir N. Lamoureux, « Cyberprof en banlieue », Le Point, 2002
4)
Voir C. D'Atabekian et A. Kauffmann, « Des cercles pour enrayer la spirale de l'échec », Medialog, 41, 2001